MAROQUINERIE CONÇUE EN SUISSE,

ET FABRIQUé ARTISANALEMENT EN ESPAGNE .

 

 
laura-margna_designerin.jpg

Laura Margna c’est moi. Je suis une jeune créatrice suisse qui propose des sacs et accessoires en cuir. Je suis spécialisée dans la création d’articles de maroquinerie de haute qualité, entièrement faits à la main par des artisans reconnus et qualifiés.

J’ai établi mon label éponyme en 2018 avec la volonté de faire des sacs qui correspondent à mes valeurs, ce qui tient en quelques points :

– Proposer des créations de qualité, mais accessibles financièrement

– Concevoir des produits qui tiennent une vie entière 

– Remettre dans la lumière les procédés de fabrication et les savoir-faire qui se perdent

– Garantir des salaires justes pour les artisans et des conditions de travail saines

– Faire preuve de transparence et d’honnêteté 

– Utiliser des matières nobles qui respectent l’humain et l’environnement

– Créer des sacs qui correspondent aux femmes d’aujourd’hui et à leurs besoins. À toutes celles qui bougent, travaillent, voyagent, qui sont polyvalentes et qui aiment être élégantes en toutes circonstances.

Mon parcours:

Devenir créatrice de mode, c’était mon rêve depuis que j’étais toute petite. 

Après mon lycée, je suis entrée directement en deuxième année à la Chambre Syndicale de Couture Parisienne, une formation exigeante très axée sur les techniques de la haute couture.

Ensuite, retour en Suisse. J’ai travaillé quelques mois pour une styliste à Zurich, puis désirant poursuivre ma formation, je me suis inscrite à la Fachhochschule Nordwestschweiz Basel (FHNW). En 2015, j’ai obtenu mon diplôme international en Fashion design et j’ai commencé à réfléchir à la manière de créer ma marque. 

Comme créer et gérer une entreprise de mode ce n’est pas le genre de chose qu’on apprend de manière concrète à l’école, j’étais un peu (et c’est un euphémisme) intimidé à l’idée de me lancer. Mais j’ai rassemblé tout mon courage et, finalement, officiellement créé ma marque en 2018 après trois années de recherches, d’essais et de tâtonnements.


Mon design :

C’est un mélange, une combinaison entre des influences à priori paradoxales.

D’un côté un design minimaliste, simple, classique, aux formes épurées et aux lignes subtiles. Un peu dans le style des design japonais ou suédois. 

D’un autre côté, j’essaye de retranscrire l’esthétisme des pays méditerranéens et surtout de l’Espagne  : les couleurs vives et vivantes, l’allégresse, les terrasses ensoleillées, l’exubérance et l’élégance.

Cet assemblage, ce métissage des styles, me correspond bien au final… Un caractère bouillonnant d’énergie derrière un calme apparent.

Mais je veux avant tout que mes sacs soient pratiques, qu’ils puissent être utilisés tous les jours et pour toutes les occasions. Je veux allier pratique et esthétique. 

C’est une chose que je garde toujours à l’esprit quand je crée un nouveau modèle. 

 

 

  

Toutes mes collections sont conçues en Suisse
et confectionnées à la main en Andalousie, Espagne.

 

 

DSC_2304.jpg

Artisans d’exception:

Je travaille avec l’une des manufactures les plus reconnues d’Espagne. Chaque artisan est maître de son art et possède des années d’apprentissage et de pratique. Ce savoir-faire fait de chaque sac une petite œuvre d’art et un produit unique.


DSC_2332+Kopie.jpg

Tradition

C’est dans un des pittoresques « Pueblo blanco » d’Andalousie que les sacs sont confectionnés. Cette petite ville est spécialisée depuis plus de deux siècles dans le travail du cuir, initialement seulement dans les activités de tannage, puis petit à petit, vers des travaux manuels plus complexes et spécialisés.

DSC_1920.jpg

La manufacture

Elle a été fondée il y a presque 60 ans, et est transmise de père en fils depuis trois générations. Pendant que Paco, le directeur, gère l’entreprise, sa femme exerce sa magie sur la machine à coudre, et son fils accomplit un délicat travail de finition sur les articles en cuir.

 

Afin de rendre les savoirs-faire
et l’artisanat plus visible, j’aimerais partager
avec vous quelques étapes du processus de fabrication.

 

 

CTDJ0121neu.jpg

Expertise

Dans la manufacture, le statut d’artisan nécessite au moins cinq ans d’expérience. A la fin, toutes les maroquinerie sont fabriquées à la main avec l’utilisation de machines à coudre, de marteaux ou encore de couteaux spécifiques.

DSC_2003neu.jpg

Conditions de travail

Environ 50 employés qualifiés sont impliqués dans le processus de fabrication. Certains d’entre eux travaillent côte à côte dans l’atelier, d’autres choisissent la possibilité de travailler chez eux en utilisant leur propre machine à coudre. L’atmosphère dans la manufacture est très joviale et informelle.

LZKJ5349+neu.jpg

Matières de qualité

Pour certains modèles j’ai choisi un cuir suède qui est généralement considéré comme trop cher pour être utilisé comme doublure de sac. Je l’ai choisi malgré tout, car sa durabilité et sa résistance au transfert de colorants en font un composant idéal. Au préalable tous les bords doivent être désépaissis pour pouvoir plier et manipuler plus facilement le cuir.


   

PUISQUE CHAQUE PRODUIT EST TRAVAILLÉ
À LA MAIN DE BOUT EN BOUT,
LES DIFFÉRENCES INDIVIDUELLES SONT À ATTENDRE
ET CONSTITUENT MÊME UN SIGNE DE QUALITÉ.

 

 

IMG_9498+Kopie.jpg

Mise en forme

 La colle permet d’attacher les différentes pièces les unes aux autres. Ensuite elles sont passées au marteau pour attendrir le cuir et faciliter la mise en forme.


DSC_2298.jpg

Technique

Le fil utilisé pour la couture est fait de polyester, qui est plus durable que le coton. Les extrémités ne sont jamais coupées mais fondues, ce qui permet une étanchéité propre et sûre de la couture.

Précision

Les petites lanières et les petites pièces de cuir sont peintes à la main. Un liquide spécial est appliqué pour empêcher la peinture de se fissurer avec le temps. Ensuite, ces pièces sont mise à sécher en attendant une nouvelle couche de peinture. Parfois ce processus peut recommencer huit fois, jusqu’à ce que la couche de peinture soit suffisamment épaisse. Après chaque couche, les bords subissent un contrôle de qualité strict et sont polies à la main pour éliminer les aspérités.

 

Pour ce modèle, de la coupe du cuir
à l’assemblage des composants individuels,
jusqu’à la touche finale, le processus de fabrication
prend en moyenne quatre jours pour chaque pièce.