Ma petite collection de sacs: partie II

 

lesacdual.jpg

les sacs jumeaux

Ce sac appartenait à ma mère quand elle était enfant, on le lui avait offert dans les années 70s. 

C’est parce que c’est un sac pour fillette, que la bandoulière est assez courte, un peu trop pour un adulte en tout cas. Le sac est fabriqué en coton, et des perles sont brodées et collées sur le tissu. 

La particularité de ce sac, c’est qu’il est double. En fait, il s’agit de deux sacs, dos à dos, avec deux compartiments indépendants. 

doctorbag.jpg

le Sac de Médecins

J’ai trouvé ce sac il y a quelques années sur un marché aux puces de Bâle.

Avec sa forme arrondie et son fermoir rectangulaire en métal, il ressemble à un ancien sac de médecins. La gravure sur la serrure nous apprend que le sac a été fait en Argentine, dans une manufacture de sac de voyage et de transport qui n’existe plus aujourd’hui. 

Le sac est très solide, fabriqué avec un cuir de vachette de super qualité. Il est doublé en cuir et dispose de compartiments différents à l’intérieur (pour ranger du matériel médical sans doute). J’aime beaucoup la finition de la pochette avant, elle a été découpée du cuir puis remise en place. 

Le style « doctor Bag » existe toujours dans la mode, et il n’est pas seulement réservé aux médecins. De fait, c’est un des styles de sacs les plus populaires dans l’histoire de la mode, un classique que toutes les grandes maisons de couture se sont, à un moment, approprié.

 
 
drawstring.jpg

Le sac à tabac

J’ai trouvé ce petit « bucket bag » chez le peuple des « Torajas », à Sulawesi en Indonésie. Dans leur culture, les rites funéraires sont aussi d’importants événements sociaux. 

C’est dans ces pochettes ornées de perles, en harmonie avec leurs costumes traditionnels, que les femmes Torajas amènent du tabac aux funérailles. Le tabac, ainsi que d’autres objets (cigarettes, bijoux, vêtements, monnaie…) représentent le dernier don des vivants aux morts, pour les accompagner au mieux dans l’au-delà.

Les couleurs traditionnelles de ces pochettes Torajas sont le rouge, le blanc et l’orange. Le tissu en coton est tissé à la main et les coins du sac sont mis en valeur par des broderies aux formes géométriques. Petit détail intéressant : les deux bandoulières. Une est plus courte et tissée, tandis que l’autre est plus longue et brodée en perles. 

travelbag.jpg

le sac de vaoyage

Ce sac est très précieux pour moi ! C’est le premier cadeau que mon amoureux m’a offert, alors que je le rejoignais au Mexique.

Depuis, c’est mon sac de voyage. Les Mexicains ont une longue tradition de l’artisanat du cuir. Ce sac est fait en cuir de vache avec un tannage végétal, il est rigide, très résistant et moins pigmenté. Naturellement beige au début, il est, petit à petit, devenu plus brun à la lumière du soleil. 

Les coutures sont réalisées avec une fine lanière de cuir passée à travers des trous percés au préalable. Ce que j’aime vraiment beaucoup dans ce sac, ce sont les motifs imprimés au fer qui ornent les bords.


 
Laura Margna